select
Recherche avancée
S'identifier | Mon Compte | Aide
Vous n'êtes pas identifié
Recherche  >   >   >   >  Le dernier tableau

Le dernier tableau

De Simone Martini à Zao Wou-Ki


Bernard Chambaz (Auteur)


Editeur: Seuil

Parution: octobre 2017

Format: Beau Livre

Disponibilité:Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Dimensions:29.5 x 24.7 x 2.9 cm

Pages:240 pages

EAN13:9782021335439

II n'y a pas de règle et encore moins de justice. La mort frappe au débotté, quels que soient l'âge et l'état de santé du peintre. Il disparaît dans ses trente ans ou - aussi bien - au-delà de quatre-vingts, d'un trépas parfois accidentel comme Signorelli tombant d'un échafaudage, parfois attendu comme Cézanne rongé par le diabète écrivant cette lettre : "Mon cher Bernard, je suis vieux, malade, et je me suis juré de mourir en peignant", rarement doux, toujours brutal, si lumineux comme Joan Mitchell qui intitule Merci le salut qu'elle adresse au monde. Il n'y a pas non plus d'évidence, d'autant que les oeuvres sont datées par année et non par mois. Des incertitudes demeurent et il aura fallu trancher. Parfois, des débats entre historiens d'art et des expertises règlent, ou ne règlent pas, la question. Mais ces énigmes sont la possibilité d'entrevoir au passage de belles histoires. On observe tous les cas de figure : dernier tableau d'une oeuvre déjà célébrée ou qui sera célèbre même si l'artiste n'a vendu qu'une toile de son vivant, travail terminé depuis plusieurs années, ou bien inachevé, ou achevé post mortem par une main amie, toile encore sur le chevalet, ou déjà donnée ou vendue, mais parfois posée à côté d'autres toiles dans l'atelier, dernier opus sachant qu'il était ou qu'il avait toute chance d'être le dernier, le signifiant plus ou moins discrètement à ceux qui le regarderont, voyez je m'apprête à disparaître, l'ignorant ou feignant de l'ignorer, revenant à un vieux sujet ou à un sujet de prédilection pour un dernier tour de manège, décidant parfois d'ouvrir l'horizon, cherchant toujours à finir en beauté.
Né en 1949, Bernard Chambaz est historien, poète, romancier et essayiste. Il a publié au Seuil L'Humanité (2004), Des Nuages (2006), Les Vingt Glorieuses (2007) et Marathons (2011). Lauréat du Goncourt du premier roman (1993), des prix Apollinaire (2005), Louis-Guilloux (2008) et Roland-de-Jouvenel de l'Académie française (2014), il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, dont Ghetto, Dernières Nouvelles du martin-pêcheur, A Tombeau ouvert et 17.
Sommaire / contenu
information eBook

Prix Payot

CHF 66.30

IMPRIMER & PARTAGER CETTE PAGE

Nous vous suggérons aussi