select
Recherche avancée
S'identifier | Mon Compte | Aide
Vous n'êtes pas identifié
Recherche  >   >   >   >  Erhard Loretan

Erhard Loretan

Une vie suspendue


Charlie Buffet


Editeur: Editions Michel Guérin

Parution: mai 2013

Format: Broché

Disponibilité:Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Dimensions:21 x 15 x 2 cm

Pages:235 pages

EAN13:9782352210672

« Les huit mille, c’est comme les cacahuètes, on ne devrait jamais commencer », s'amusait à dire Erhard Loretan.
Dans cette biographie, Charlie Buffet dessine l’image d’un homme lumineux...

Lorsqu’il l’a rencontré, à la gare de Lausanne, en 1995, Charlie Buffet a vite décelé dans ce petit homme d’un mètre 65, la classe d’un grand. Erhard Loretan rentrait du Népal, il venait de terminer son quatorzième 8000, le Kangchenjunga, comme une plume, avec pour tout bagage des barres de chocolat, une fiasque de sirop d’abricotine. Un sac léger, pour un aller-retour fulgurant. Loretan est un artiste, minimaliste. Il confirme le principe de Lachenal : « Moins on passe de temps en montagne, moins on prend de risque ».

Né en 1959, près de Gruyère en Suisse romande, son horizon est hachuré par les calcaires des Gastlosen, les « petites Dolomites ». Dès l’enfance, il aiguise ses crampons sur les faces nord et entre à quinze ans dans le sérail, à Chamonix où le jeu consiste à répéter en plus vite ce qu’ont fait ses illustres prédécesseurs. Il connaît son 7e degré de Messner sur le bout des doigts, dévore les grandes parois dans Rébuffat et Bonatti, sort Major de sa promotion de guide à 21 ans, enchaîne les solos et rend hommage à Hermann Buhl en choisissant le Nanga Parbat, son premier 8000.
« Les huit mille, c’est comme les cacahuètes, on ne devrait jamais commencer », dira-t-il dans un grand rire, sa parade à l’ingérence des hommes. C’est que le géant suisse est un taiseux. Il ne cherche ni à s’épancher, ni à éblouir.
Il fait de la montagne pour le plaisir et sa capacité à accepter la souffrance. Elle sera mise à rude épreuve en 2001. Son petit garçon meurt, victime du « syndrome du bébé secoué ». « Trois petits coups, fermes et forts », dira le juge mais seulement trois petits coups pour lesquels Erhard sera condamné. Tous les parents connaissent des gestes d’impatience mais ils n’ont heureusement pas tous la force des alpinistes. Charlie Buffet ne le verra plus. Loretan, entraîné dans une chute à ski avec sa compagne termine sa vie le jour de son anniversaire, à 52 ans, au bord d’une crevasse. Il n’a pas vécu longtemps. Ne dit-on pas que les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle ?
Charlie Buffet est écrivain et journaliste aux Cahiers du cinéma et pigiste au Monde.
Il couvre l’actualité de l’alpinisme pour la presse généraliste depuis dix ans, dans Libération jusqu’en 2000, dans Le Monde depuis.

Il a aussi collaboré à plusieurs magazines spécialisés (Montagnes Magazine, Vertical, Alpinisme et Randonnée) et a écrit une biographie de l’alpiniste Claude Kogan, Première de cordée (Robert Laffont, 2003), qui a reçu le grand prix du salon du livre de Passy, ainsi que La Folie du K2 (Éditions Guérin, 2004).
Sommaire / contenu
information eBook

Prix Payot

CHF 34.30

IMPRIMER & PARTAGER CETTE PAGE

Nous vous suggérons aussi