select
Recherche avancée
S'identifier | Mon Compte | Aide
Vous n'êtes pas identifié
Recherche  >   >   >   >  Les morsures de l'ombre

Les morsures de l'ombre


Karine Giebel


Editeur: Pocket

Collection: Pocket Policier, 13622

Parution: septembre 2009

Format: Poche

Disponibilité:Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Dimensions:17.5 x 11 x 1.4 cm

Pages:299 pages

EAN13:9782266181365

Chroniques Payot

Coup de Coeur

Lydia, sublime créature, n’a pas de mal à séduire le jeune Benoît Lorand, policier connu pour ses nombreuses infidélités. Un fois attrapé dans son filet, cette femme qui a soif de vengeance veut qu’il paie pour ce qu’il a fait, et surtout elle veut l’entendre reconnaître sa culpabilité. Commence alors un jeu de tortures insoutenables : il est privé de nourriture, privé de vêtements, et dès qu’elle en a l’occasion Lydia, au-delà de la torture physique, le torture moralement. Elle l’accuse en effet d’avoir tué sa sœur jumelle après l’avoir violée... Au début du roman, tout fait penser à l’innocence de cet homme et à l’injustice dont il est victime. Mais Karine Giebel nous fait bientôt douter, tant l’acharnement de cette femme s’accroit au fil des pages. Les apparences trompeuses et la manipulation sont à l’œuvre, et nous sommes tenus en haleine jusqu’aux dernières pages. Belle découverte que cette auteure française !

Mélaine Dufour, Libraire, Payot-Neuchâtel

Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince... " Un roman glaçant, qui ferait passer le Misery de Stephen King pour un roman d'ados ! " Bien dans ma vie ! Prix SNCF du polar français, Prix Intramuros et Prix du festival international du Roman noir
Karine Giébel est née en 1971 dans le Var, où elle vit toujours. Depuis qu'elle sait tenir un stylo, elle écrit. Son premier roman, Terminus Elicius (Editions la Vie du rail, 2004) a reçu le Prix Marseillais du Polar en 2005 et Les Morsures de l'ombre (Fleuve Noir, 2007) a reçu le prix Intramuros du festival Polar & Co de Cognac en 2008 et le Prix du polar SNCF. " Un roman glaçant, qui ferait passer le Misery de Stephen King pour un roman d'ados ! " Bien dans ma vie ! " Avec un style simple, vif et tonique, délesté de toute lourdeur, l'auteur nous fait plonger dans les abysses physiques et moraux dans lesquels se débat le héros. Oppressant jusqu'aux dernières lignes, ce roman est imprégné d'une atmosphère chargée de tension. " Direct Soir " (...) incontestablement, un auteur de thriller est né. " Claude Combet ? Livres Hebdo
Sommaire / contenu
information eBook

Prix Payot

CHF 12.80

IMPRIMER & PARTAGER CETTE PAGE

Nous vous suggérons aussi