select
Recherche avancée
S'identifier | Mon Compte | Aide
Vous n'êtes pas identifié

Prix Jan Michalski 2015

Joëlle Brack
27 novembre 2015

Le Prix Jan Michalski 2015 a été décerné à l’historien britannique Mark Thompson pour Birth Certificate, biographie de l’écrivain serbe Danilo Kiš.




Considérée comme l’une des plus importantes de l’après-guerre en langue serbe, l’œuvre du romancier Danilo Kiš, volontiers traduite en français, allemand ou anglais, reste cependant un peu confidentielle en Europe hors des milieux intellectuels. Cette relative discrétion, alors même que les critiques littéraires de tous bords s’accordent à la trouver essentielle et digne du prix Nobel, porte la marque d’une longue négligence par le grand public des littératures « de l’Est », source magnifique de familiarité avec un monde géographiquement très proche – et pourtant méconnu par paresse, ou préjugés…

Ainsi les admirateurs de Danilo Kiš, né en 1935 à Subotica dans une famille d’origine juive hongroise et décédé en 1989 à Paris, enseignant puis vivant en France depuis près de trente ans, ne sont peut-être pas aussi nombreux qu’ils pourraient – devraient ? – l’être. Mais en décernant son 6e Prix de littérature à l’historien anglais Mark Thompson, la Fondation Jan Michalski a ouvert un formidable boulevard à la curiosité des lecteurs ! Empoignant son sujet avec l’originalité de vue, le bagage culturel, la puissance stylistique et l’aplomb politique qu’il mérite, Thompson (spécialiste de l’ex-Yougoslavie qui s’y impliqua activement dans diverses missions internationales entre 1994 et 2001) nous embarque en effet dans une aventure humaine et intellectuelle passionnante, à la hauteur du projet littéraire de Danilo Kiš.

Victime indirecte de la Shoah, ayant perdu dans l’enfance son père et une partie de sa famille à Auschwitz, puis témoin révolté et militant du totalitarisme, Danilo Kiš n’a pas tardé à trouver en l’écriture sa voie. Après le galop d’essai de La mansarde, une satire qui attire déjà la suspicion sur lui (il n’a alors que 27 ans), Jardin, cendre (1965), Chagrins précoces (1970) et Sablier (1972) – une trilogie autobiographique qui sera reprise en français sous le titre générique Le cirque de famille – déploie l’éventail des souvenirs, des émotions et des drames en même temps qu’il modèle la figure d’un enfant universel, à travers le regard duquel se relit la cruauté du monde. Mais, loin d’être égocentrique, cette vision devenue adulte radiographie bientôt, avec compassion pour les hommes, sans pitié pour le système, la dérive dictatoriale dont Un tombeau pour Boris Davidovitch (1976) fait défiler les poignants et accusateurs Sept chapitres d’une même histoire, celle de résistants du quotidien naïvement engagés, et que la machine broiera. L’œuvre, traduite et acclamée, vaut à son auteur la reconnaissance internationale mais la répression dans son pays : c’est encore par la plume qu’il y répondra, avec une brillante Leçon d’anatomie plaidant, très au-dessus du niveau de ses censeurs, pour la suprématie de l’art, de l’écriture et de la philosophie sur toute forme de totalitarisme. Définitivement émigré à Paris, Danilo Kiš écrira encore son Encyclopédie des morts (1982) et Le luth et les cicatrices (posthume), deux superbes recueils de nouvelles d’une grande force, Homo Poeticus (1983) et une généreuse brassée de poèmes, essais, pièces, biographies littéraires et écrits divers, non encore traduits en français. En tout quatorze volumes, avant que le cancer ne l’emporte à l’âge de 54 ans, avant l’éclatement de l’ex-Yougoslavie dont il avait dénoncé depuis si longtemps les dérives nationalistes.

Le matériau, on le voit, était dense, mais Mark Thompson a trouvé l’angle par lequel l’aborder : une très brève présentation signée de l’écrivain, Birth Certificate, dont il s’empare littéralement mot à mot pour le développer dans toutes les directions. En faisant le point de départ d’une biographie, il tire alors, en parfaite symbiose avec le sujet et la démarche même de Kiš, un panorama du XXe siècle de cette Europe centrale dont l’actualité ne nous restitue que des fragments incompréhensibles, et qui retrouve là sa cohérence et son identité. Mais, en sept « interludes », c’est bien Danilo Kiš d’abord qui renaît sous la plume subtilement analytique de Thompson, déployant l’infinie palette de sa maîtrise stylistique et narrative, la profondeur de sa réflexion sur Je et l’Autre, l’importance de son apport à la littérature mondiale. Outre le plaisir qu’il y a à découvrir un historien au savoir encyclopédique et à l’empathie communicative, la reconnaissance que symbolise le Prix Jan Michalski salue, et c’est plus rare, la rencontre par-delà le temps entre deux auteurs brillants, dont l’intimité intellectuelle a l’élégance de se partager.

Créé en 2010, le Prix Jan Michalski de littérature est doté de 50'000 francs suisses et d’une œuvre d’art. Il est remis chaque année par un jury international, composé entre autres du romancier et traducteur polonais Marek Bieńczyk, du romancier français Yannick Haenel, de la journaliste Isabel Hilton, d’Ilma Rakuša, écrivain et traductrice slovaque travaillant à Zurich, de l’essayiste autrichien Robert Menasse, du romancier et éditeur indien Tarun J. Tejpal et de l’artiste suisse Ugo Rondinone. Il se caractérise par son aspect multiculturel et entend participer à la reconnaissance internationale de certains auteurs. Placé sous la présidence de Vera Michalski-Hoffmann, le jury avait également sélectionné Zwischen Koran und Kafka : West-östliche Erkundungen de Navid Kermani, écrivain allemand d’origine iranienne très impliqué dans le dialogue interculturel, et Bagdad Marlboro : Ein Roman für Bradley Manning du journaliste irakien Najem Wali, également installé en Allemagne – une belle harmonie de situation entre ces auteurs et Danilo Kiš !



Et encore…

 

 

Homo poeticus



Prix Payot

CHF 28,60

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Ajouter à ma liste

 

La mansarde

Poème satirique



Prix Payot

CHF 20,30

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Ajouter à ma liste

 

Varia



Prix Payot

CHF 34,10

Généralement expédié sous 3 jours à 4 semaines (selon disponibilité locale)

Ajouter à ma liste

une vie

Birth Certificate: The Story of Danilo Kis

Thompson, Mark

Prix Payot

CHF 43,50


Jardin, cendre

Danilo Kis

Prix Payot

CHF 12,30


Chagrins précoces. Pour les enfants et pour les raffinés

Danilo Kis

Prix Payot

CHF 20,20

Une œuvre

La leçon d'anatomie

Danilo Kis

Prix Payot

CHF 39,30


Encyclopédie des morts

Danilo Kis

Prix Payot

CHF 28,50


Un tombeau pour Boris Davidovitch

Danilo Kis

Prix Payot

CHF 23,20