select
Recherche avancée
S'identifier | Mon Compte | Aide
Vous n'êtes pas identifié

LE LIVRE DE MA VIE # 7 | 2017

Par 30 personnalités de Suisse Romande

Novembre 2017




L'impossible choix !

Il arrive que l'on se trouve face à des choix impossibles qui créent un état de tension pénible, consécutif à la présence d'opinions, de croyances ou de connaissances incompatibles les unes par rapport aux autres. Avec une vraie difficulté à hiérarchiser. Le psychologue Leon Festinger a doté cette situation du joli nom de «dissonance cognitive».

Et bien cette dissonance est certainement ressentie par toutes celles et ceux qui se sont trouvés un jour devant le terrible dilemme de devoir choisir un livre parmi les centaines qui accompagnent nos vies et peuplent nos bibliothèques !

Comment diable choisir ? Avec quels critères ? Choisir l'ouvrage le plus... quoi ? Celui qui nous a le plus marqué sur le plan intellectuel, émotionnel, affectif ? Celui qui s'est trouvé là au bon moment ? Celui qui est tombé de l'étagère, celui qui dépassait ? Celui dont on aime caresser la couverture ? Celui que l'on a relu dix fois ? Celui que l'on offre ? Celui sur qui c'est tombé, au hasard du doigt pointé après des heures d'hésitation ?

Il faut donc saluer la galerie de personnalités qui se sont prêtées à l'exercice. Leurs choix nous en disent autant sur elles que sur l'heureux texte élu. Ce sont des petites mises à nu, des prises de risque aussi. Toutes sont légitimes, toutes sont intéressantes. La collection est passionnante. Elle témoigne de la formidable diversité humaine. Diversité des idées, diversité des choix, diversité des motifs. Avec un point commun essentiel, le plaisir de lire, de s'adonner à un récit, quel qu'il soit, du début à la fin. Bel antidote à la fragmentation décousue, corollaire de la société numérique.

Il faut se plonger sans délai dans la découverte de cette collection de témoignages. Et peut-être, à la fin, n'en choisir qu'un... Bonne lecture, bon courage !

Gilles Marchand
Directeur général de la SSR





Payot Libraire remercie…
Les trente personnalités qui ont accepté de se livrer au difficile choix du livre de leur vie et d'être les ambassadeurs exceptionnels de la lecture le temps de ce recueil ;
Alessia Olivieri et Charles Frôté pour leur talent de photographes ;
Léonore Veya, doyenne du département photographie du Centre d'enseignement professionnel de Vevey, et
Nicolas Savary, maître principal de la formation supérieure en photographie, pour leur confiance renouvelée et leur accompagnement;
Shannon Guerrico, Marie-Noëlle Mettrau et Rolando Bassetti de FORMA, art contemporain & cabinet d'expertise à Lausanne, pour leur générosité et leur accueil ;
ainsi que nos soutiens précieux: La Fondation Jan Michalski et Gasser Media.


Eileen Hofer

Jirô Taniguchi   (1947-2017) « Quartier lointain »
La première fois, j’ai pleuré à chaudes larmes en refermant ce livre. Il en a été de même en le relisant dix ans plus tard. Hiroshi, un père de famille, éméché, se trompe de train et rejoint par erreur la ville de son enfance. Il en profite pour visiter la tombe de sa mère et se réveille, suite à un somme, dans son corps de garçon. Un miroir lui prouve qu’il vient de faire ressusciter ses 14 ans. Projeté dans sa douce enfance, il revivra ...

Le livre de ma vie # 7 | 2017


Pauline Gygax

Serge Daney   (1944-1992) « La maison cinéma et le monde »
« Ce que tu aimes est ton véritable héritage.» Je me retrouve dans chaque mot, chaque tentative d’évocation de Serge Daney lorsqu’il parle du cinéma. Grand sémiologue autodidacte, opposant le visuel à l’image, chirurgien viscéral de l’image, Daney a formé mon œil, mais surtout mon regard. Le rapport au réel, au politique. Il m’aidait à construire ce que je ressentais intuitivement au Ciné-club universitaire de la salle Wilsdorf à ...

Le livre de ma vie # 7 | 2017


Jean-Pierre Greff

Jean Bazaine   (1904-2001) « Le temps de la peinture »
LE livre de ma vie, cela n’existe pas. Ou alors, ce serait toujours le livre à venir (Maurice Blanchot). Il y a plus sûrement la bibliothèque de ma vie. Si nous pouvons nous sentir à ce point indiscrets à examiner de trop près les recels d’une bibliothèque personnelle, c’est bien que celle-ci esquisse le portrait intime de celui ou celle qui l’a constituée. Il est cependant un livre qui s’impose, non pas, ou pas seulement, comme mo ...

Le livre de ma vie # 7 | 2017


Simon Gerber

Peter Bichsel   (1935 - ) « La couleur isabelle »
Peter Bichsel, depuis le succès de son recueil d’histoires Le laitier dans les années 1960, est une figure incontournable de la littérature suisse et germanophone. Son œuvre, malheureusement peu traduite en français, est étonnamment riche dans le style et le propos. Son apparente simplicité, sa lenteur, son attention pour les détails, les petits riens, nos bonheurs et nos travers, nous invitent à une compréhension en profondeur de ce qui ...

Le livre de ma vie # 7 | 2017


Marie Garnier

Amin Maalouf   (1949 - ) « Les jardins de lumière »
J’ai aimé tous les ouvrages d’Amin Maalouf, auteur libanais de grande culture, qui écrit, selon ses propres dires, pour abattre des murs et prévenir la brutalité. J’ai apprécié sa force anticipatrice dans Le premier siècle après Béatrice ou les narrations historiques rythmées et imagées de Léon l’Africain. Jardinière passionnée, j’ai cependant un coup de cœur pour Les jardins de lumière. Le tableau derrière mon portrait ci-contre évoque ...

Le livre de ma vie # 7 | 2017